Quel est l’intérêt d’une fenêtre avec allège vitré ?

Il existe toute une variété de fenêtres qui peut être installée sur tous les styles de maison. Pour chaque pose d’une fenêtre, il y a quelques règlementations à ne pas négliger. Parmi elles, l’allège est le plus considérable. Une fenêtre avec allège vitrée, qu’est ce qu’il faut savoir sur le sujet ? Voici les points forts à souligner. Suivez le guide !

Qu’est-ce que l’allège pour une fenêtre ?

En général, l’allège est l’espace qui se trouve entre la fenêtre et le sol. Pour être plus court, c’est le mur qui est juste en bas de chaque fenêtre. L’allège est dans le plus de cas maçonnée, mais il en existe aussi celle qui est menuisée. À l’inverse de l’imposte qui est la partie supérieure d’une fenêtre, l’allège quant à elle est la partie qui se situe en dessous d’une menuiserie et c’est une partie fixe. Le mur d’allège est structuré par un mur, évidemment, sur lequel on installe une fenêtre. Cela peut être une partie vitrée (une allège vitrée) qui sert à faire entrer les rayons du soleil à l’intérieur de la maison.

Le but de la pose d’une allège

Lors de l’installation de fenêtre, que ce soit pour une pose neuve ou une rénovation, il est nécessaire de savoir la hauteur de l’allège et de transmettre ces dimensions auprès de votre menuisier. Cela permet de définir l’emplacement de la poignée qui va accompagner chacune de vos fenêtres. Comme on vient d’annoncer un peu plus haut, pour les allèges vitrées, le but d’une telle installation est de mieux permettre la pénétration de la lumière naturelle dans la maison. Cependant, lors de la mise en place de vos menuiseries, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel pour être précis dans chaque installation. 1 mm de plus ou de moins par rapport à la mesure prise lors de la pose de votre fenêtre peut ruiner l’installation dans son ensemble alors, pensez-y !

Zoom sur l’allège vitrée

À l’inverse de la fenêtre avec un mur d’allège, le type d’allège vitrée peut se présenter sous différents styles dont le modèle opaque, transparent ou encore translucide. Pour conserver la sécurité de chaque utilisateur, le verre de ce type d’allège est renforcé avec du vitrage feuilleté. Cet équipement aussi peut se présenter sous forme de panneau. Et pour éviter les chutes, elle peut comporter une ouverture.

Pour le règlement en rapport avec l’allège, une telle installation doit être conforme à l’article R.111.15 du code de la construction. Cela concerne spécialement les fenêtres qui se situent dans les étages dont les allèges inférieures à 0.90 m doivent être équipées d’un garde-corps ou d’une barre d’appui à 1 m du sol au moins. Pour les fenêtres au rez-de-chaussée ou celles qui donnent directement sur un balcon ou une terrasse, cette règle ne s’applique pas. Strictement dans la cuisine, l’allège de la fenêtre doit être à une hauteur de 120 cm ce qui prend en compte la hauteur du plan de travail dans cette pièce.

Comments are closed.